AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  



si vous aimez aotm, aidez-le à se faire connaître!
votez toutes les deux heures sur les top-sites & laissez un petit message sur BAZZART & PRD
inscriptions : première intrigue!
elles sont ouvertes! n'hésitez pas à y participer en vous rendant juste ici !
urgent : postes vacants
il reste encore beaucoup de postes vacants à prendre! ils sont vraiment important pour le jeu.
n'hésitez pas à les incarner, vous serez récompensé!

 

 When Flash meets Milady

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
⊰ an explosion and their life has rocked

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 03/02/2018









MessageSujet: When Flash meets Milady    Dim 4 Fév - 14:17

Elizabeth & Barry

When Flash meets Milady


Elizabeth avait toujours adoré les animaux. Lorsqu'elle était encore à l'orphelinat, elle avait demandé au père Noel de lui amener un chien pour se sentir moins seule. Bien sûr, son souhait n'avait pas été réalisé même si la directrice lui avait offert à la place un chien en peluche. Elle avait encore cette peluche sur son lit aujourd'hui. Certains pourraient dire que c'est enfantin, mais cette peluche était présente à chaque moment important de sa vie et depuis, elle ne pouvait s'en séparer. Malheureusement aussi, arrivée à Central City, son frère était allergique au chien et à la place elle avait eu un chat. Un vieux chat grincheux qui lui crachait toujours dessus lorsqu'elle habitait dans la maison de ses parents. Heureusement, lorsqu'elle avait enfin eu son chez-elle, elle n'avait plus eu à croiser ce chat noir qui la détestait. D'ailleurs depuis quelque temps, elle cherchait dans les chenils si un petit être n'avait pas besoin d'amour. Cependant, lorsque cette nuit, vêtue de son long manteau noire et de sa perruque, elle avait vu cet être difforme entre le lion et l'humain en train de sortir du zoo tout en détruisant tout sur son passage, Lizzie s'est tout de suite précipité vers lui pour l'arrêter. Arrivée devant lui, elle se concentra et commença à tisser sa toile d'illusion. Tout se trouvant dans cette illusion est réel pour lui comme pour elle ce qui veut dire qu'elle peut se servir de son décor pour faire du mal à ce méta-humain tout comme lui peut le faire. Elle les imagina dans un parking désert avec aucun magasin autours. Une fois, ceci fait, elle rouvrit les yeux et lança son lasso contre la créature. Le lasso s'enroula autour de la gorge de celui-ci et elle le tira de toutes ses forces, mais la créature prit le lasso et l'envoya, elle et son instrument, contre le béton. Lorsqu'elle se releva, elle sentit du sang sur son front, mais n'y prêta pas attention et imagina un éclair électrocutant l'homme et c'est ce qui arriva le laissant KO. Elle retira l'illusion d'un coup de main et sortit de ses bottes, des menottes qu'elle mit à l'homme redevenu humain à cause du choc. Les jambes tremblantes, elle s'accouda contre le mur et essuya le sang sur son front tout en observant les multiples blessures dues à son mini-combat. Aujourd'hui était un bon jour puisque d'habitude, elle tombait sur des méta-humains un peu plus puissants. Elle sortit aussi son rouge à lèvres et s'en remit avant de voir un éclair jaune s'arrêter devant le méta-humain. Milady eut un petit sourire et s'approcha, sortant de l'ombre du bâtiment, ses bottes claquant contre le béton. Elle ramassa son lasso encore fumant et le rangea dans son manteau sans un regard pour le justicier « Tu es en retard » lui lança t-elle quand même. Lizzie s'attendait toujours à ce que ce mutant se réveille et dans ce cas-là, elle se battrait à nouveau avec lui jusqu'à ce que la police arrive ou quelque chose comme ça.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊰ the speed is written in their dna

avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 05/12/2017









MessageSujet: Re: When Flash meets Milady    Dim 4 Fév - 16:52


WHEN FLASH MEETS MILADY

FEAT. MILADY & FLASH



Il y avait des journées calmes. Il y en avait d'autres où tout arrivait en même temps et par tous les côtés. Ce soir, c'était placé sous le signe de la seconde option. Heureusement que je pouvais compter sur Joe pour me couvrir et m'aider à me faire porter pâle au CCPD. Car, entre une tentative de braquage de bijouterie, un incendie du côté Chubbuck, une solide rencontre avec un méta-humain et les traces d'une apparition inattendue de Reverse... Je ne savais presque plus où donner de la tête aujourd'hui ! Au plus profond de moi-même, une petite voix ne cessait de crier sa hâte de pouvoir enfin rentrer à la maison et de savourer une bonne soirée de repos bien méritée auprès de la plus parfaite des femmes. Toutefois, cela était sans compter une tentative d'intrusion et de vol au sein des anciens locaux de Star Labs. Dés que je reçu le message de Harrison, je n'hésitai pas un instant et fonçai jusque sur les lieux. Aucune trace de menace quelconque. Je ne sais pas qui, je ne sais pas pourquoi, mais il ne s'était pas éternisé. Et, visiblement, aucun équipement ne s'avérait manquant. Heureusement d'ailleurs ! Je m'en voudrais que le professeur Wells se retrouve encore sous les feux des projecteurs pour un vol de prototype expérimental ou d'équipement quelconque pouvant faire des ravages dans les rues de Central. Son laboratoire tentait déjà suffisamment de se relever de la catastrophe de l'explosion de l'accélérateur que pour subir les foudres d'une mauvaise presse, une fois encore ! Néanmoins, cela me donna l'opportunité de pouvoir échanger un peu avec ce dernier. Je m'étais adossé contre l'un des écrans de surveillance de son bureau principal, bras croisés contre mon torse et capuche retirée, retombant contre ma nuque, alors que nous faisions le point sur les derniers méta-humains affrontés. Ainsi que sur cette histoire d'étranges disparitions qui frappait pleinement Central City depuis ces quinze derniers jours. Ah ça, on ne pouvait pas dire que c'était une ville où l'on s'ennuyait !

Mais, alors que nous étions en plein échange, une alerte de méta nous coupa brusquement, autant qu'elle attira notre attention sans attendre. Zoo de Central City. « Ok, je fonce ! » Avais-je simplement offert en guise de dernières paroles à l'égard de Harrison, tout en remettant le haut de mon masque sur mon visage. Moins d'une demi-seconde plus tard, je disparaissais des locaux de Star Labs en un éclair, fonçant à travers les différentes rues et quartiers de la ville pour finalement réaliser un dérapage parfaitement contrôlé, histoire de m'arrêter aussi brusquement que j'étais arrivé. Un homme. Un homme en apparence tout ce qu'il y a de plus normal. Mais, surtout, un homme à moitié nu et menotté. Mes sourcils se froncèrent alors qu'une fois surgit de l'ombre. Mon visage se redressa en direction de cette déclaration. « Qui es-tu ? » Lançais-je avec interrogation, tout en me redressant de tout mon long, alors qu'instinctivement, je m'avançai pour me mettre entre cette énigmatique demoiselle et l'homme inconscient. « Et qu'est-ce que fait ce pauvre homme au sol et menotté ? » Oui, ce pauvre homme. J'avais reçu une alerte d'activité méta-humaine. Un homme au sol. Une femme à l'air ténébreux et semblant se refaire un brin de beauté. Je n'avais clairement pas encore tous les éléments pour comprendre exactement ce qui s'était passé ici. « Ne t'approche pas... » L'intimais-je de ne pas trop s'avancer en tendant une main vers elle, et à moitié vers le sol, afin que le geste accompagne mon propos. Non pas que j'étais en mode apeuré, mais disons qu'avec l'expérience, on apprend à faire preuve d'avantage de prudence !







_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊰ an explosion and their life has rocked

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 03/02/2018









MessageSujet: Re: When Flash meets Milady    Dim 4 Fév - 17:47

Elizabeth & Barry

When Flash meets Milady


Devant tant de questions, Lizzie leva les yeux au ciel. Flashe la traitait comme si c'était elle l'ennemie ce qu'elle trouvait marrant puis en plus, il semblait se méfier d'elle. Face à cette réaction, Lizzie eut un petit rire sarcastique. Elle pouvait comprendre la réaction du justicier masqué après tout, elle commençait seulement à avoir de la notoriété et c'était une méta-humaine et bien souvent, dans l'esprit des gens, méta humaine égale ennemi. Milady se rapprocha de l'homme en l'observant avec dégoût, elle ne comprendrait jamais comment les gens pouvaient choisir le mal au lieu du bien. Pour elle, c'était une valeur qu'on inculquait dès l'enfance et elle ne comprend toujours pas pourquoi certaines personnes aiment faire du mal aux autres « Je suis Milady et lui, lui dit-elle en désignant l'homme parterre, est un méta humain mi-homme mi-lion » En le disant comme ça, cela semblait impossible. Et il y a encore quelques années, si elle avait entendu parler de Flash ou d'un homme lion, elle aurait ri et dit à la personne d'arrêter de prendre des stupéfiants parce que clairement, c'était impossible. L'impossible était devenu réalité encore plus pour elle qui maîtrise l'illusion et l'art de faire croire aux gens ce qu'elle veut.  En plus de ce pouvoir incroyable, elle avait eu celui de lire dans les pensées, mais elle l'utilise presque jamais puisqu'elle le trouve indécent. Dans les combats, aussi, elle l'utilise parfois. Les gens pensent souvent aux prochains coups qu'ils vont donner ce qui lui permet d'anticiper et de bloquer. Lizzie soupira et pensa à son lit bien douillé l'attendant fermement, mais enleva rapidement cette pensée de son esprit. Elle allait sûrement faire un tour de la ville pour arrêter d'autres criminels avant de finalement rentrer chez elle et dormir bien profondément. Elle passa une main dans sa perruque et jeta un regard au criminel qui commença à remuer comme s'il voulait sortir de son sommeil. Lizzie espérait qu'il ne recommence pas à se battre, parce qu'il avait la force de casser ses menottes. Elizabeth rechignait à planter l'un de ses poignards dans l'une de ses mains pour le coller au béton, elle n'aimait pas faire souffrir les gens. Elle verrait s'il voulait se battre encore « Je crois qu'il va bientôt se réveiller.» Elle prit un mouchoir dans son manteau et enleva le sang sur son lasso argenté et le fit claquer contre le sol.  Elle adorait entendre le bruit que faisait son lasso en claquant contre le béton et elle gardait toujours son lasso avec elle. Elle enviait la capacité de Flash à pouvoir tout faire vite, ça pouvait l'aider dans la vie réelle tout comme dans sa vie de super-héros. À elle, son pouvoir lui servait seulement la nuit et lui servait à rien dans le quotidien même si parfois, elle s'en servait pour savoir ce qu'il y aurait dans les prochains examens, mais ce n'était pas répréhensibles, n'est-ce pas ?  Soudain, l'homme ouvrit les yeux. Des yeux inhumains un croisement entre l'homme et l'animal d'un doré beaucoup trop fluorescent pour être vrai et il la fixait d'un air furieux. Lizzie lui adressa un regard tout aussi noir et sortit une dague de ses bottes, qu'elle examina du regard tout en prévoyant de lui envoyer au visage s'il faisait le moindre geste. Lizzie ne devait pas trop abuser de ses pouvoirs sinon, c'était à ses dépens, mais bon, elle pouvait encore lui envoyer une bonne illusion à la figure.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊰ the speed is written in their dna

avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 05/12/2017









MessageSujet: Re: When Flash meets Milady    Dim 11 Fév - 15:22


WHEN FLASH MEETS MILADY

FEAT. MILADY & FLASH



Milady... Dés que ce nom résonne à mes oreilles, mes yeux se plissent quelque peu. Il est actuellement difficile de suivre l'intégralité de tous les événements pouvant se dérouler au coeur de Central City, et ce, même en étant l'homme le plus rapide du monde ! Toutefois, c'est un pseudonyme qui commençait à se répandre peu à peu aux différents coins de la ville. Un pseudonyme envers lequel je n'avais pas encore eu le temps d'enquêter, ou de m'arrêter... Mais voilà une parfaite occasion pour combler cette lacune pas plus tard que maintenant ! « Milady... » Je me décrispe quelque peu et reprendre une position totalement droite avant de poser mes mains à hauteur des hanches et d'afficher un petit sourire en coin. « C'est donc toi la fameuse justicière dont j'ai entendu parler ces derniers jours... » Ou devrais-je dire, depuis quelques semaines déjà. Je ne savais pas trop s'il s'agissait pour autant d'une simple humaine, ou d'une méta-humaine. Tout ce que j'avais comme information, c'était ce nom, une allure ténébreuse et une femme rendant solidement la justice sans pour autant en franchir réellement les limites. Je me surprends alors à penser à d'autres héros comme Green Arrow ou Batman. Sans doute que chacun d'entre eux aurait eu beaucoup moins de négligence que moi, au point de connaître tout le curriculum vitae et la vie privée de la jeune femme avant même de la rencontrer, ou de la confronter. « Eh bien, ravi de faire ta connaissance ! » Haussais-je les épaules, en désserant les dents, avant de me retourner partiellement vers la personne au sol, et menottée. « Et donc, ça c'est ton criminel du jour ? Le roi lion ? » Sortis-je spontanément en guise de baptême rapide et express pour ledit méta-humain au sol. Comme quoi, on a beau croire en l'improbable et en l'impossible, certains pouvoirs et autres natures de facultés parvenaient encore à vous surprendre de jour en jour !

À l'entente de sa mise en garde, mes bras croisés à hauteur de mon torse, je me retourne alors vers le méta-humain. Ce dernier ne bouge pas. Je sais que cela ne veut rien dire, et veille de ce fait à me tenir un minimum sur mes gardes. « Que comptais-tu en faire une fois neutralisé ? » Une façon pour moi d'apprendre qui me faisait face, qui se tenait devant moi. S'il s'agissait d'une justicière méthodique, avec un plan d'action bien conçu, bien ficelé. Ou bien, d'avantage, le genre de personne qui veut faire justice, qui coince ses cibles et les laisse tout simplement en plan, au beau milieu de la rue en pleine nuit, comme s'il s'agissait d'une vitrine pour ses trophées de chasse. Si avec des humains normaux, cela pouvait paraître nullement dérangeant, dans le cas des méta-humains, c'était une autre paire de manches ! D'autant que, avec Wells, nous faisions en sorte de pouvoir rapatrier toutes les menaces de cet ordre du côté de STAR Labs. Et, aussi douée ou méthodique que puisse être cette justicière, je ne pense pas qu'elle penserait à un sort appareil pour sa 'victime'. Toutefois, je n'ai pas réellement le temps d'attendre sa réponse que je sens le grognement du roi lion. Ma tête se retourne. Ses yeux sont grands ouverts. Il s'élance dans un bon. Dans un éclair, je fonce sur Milady et m'arrête avec elle, la tenant contre moi, tout en fixant, l'ennemi, à quelques mètres de lui. « Ah oui, là je comprends mieux le côté Lion ! » Il s'élance et court vers nous, le corps courbé, s'avançant nerveusement à quatre pattes. J'use dés lors de ma vitesse, une fois encore, pour me rendre dans une vitesse vertigineuse vers les jambes de l'homme. Je réalise alors un balayage furtif du pied, le faisant alors trébucher et se retourner sur le dos, continuant 'd'avancer' par l'inertie de son propre mouvement. Ca me donnerait une occasion en même temps de voir qui était, et comment opérait cette fameuse Milady !







_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊰ an explosion and their life has rocked

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 03/02/2018









MessageSujet: Re: When Flash meets Milady    Dim 11 Fév - 16:40

Elizabeth & Barry

When Flash meets Milady


Entendre que de ses nouvelles avait été porté jusqu'aux oreilles de Flash était aussi incroyable que terrifiant. En commençant ce travail, elle n'avait pas pensé que les gens commenceraient à la remarquer, elle et ses pouvoirs étranges. Lorsque Flash avait commencé à apparaître en ville, Lizzie avait suivi toutes ses aventures avec un œil admirateur. Elle le trouvait courageux de se montrer ainsi et risquer sa vie. C'était aussi grâce à lui qu'elle était justicière. Elle s'était sentie inspirée par lui et avait voulu l'aider d'une manière ou d'une autre. Elle répondit à sa présentation par un grand sourire et dit finalement « Moi, j'ai déjà entendue parler de toi aussi.» Puis elle jeta un regard dédaigneux à l'homme parterre « Oui, c'est ça, c'est mon criminel.» Elle aurait voulu jeter ses cheveux en arrière, mais comme elle portait une perruque, c'était impossible. Parfois, elle aurait voulu penser à un costume moins contraignant pour sa pauvre crinière de jais, mais bon, on devait se contenter de ce qu'on avait et au début, elle n'avait pas pensé que ça lui plairait autant de sauver les gens. Au départ, elle avait même détesté ses dons, notamment celui de l'illusion, qui, lorsqu'elle ne le contrôlait pas encore, l'avait enfermer dans l'une de ses illusions terrifiante. Lizzie releva la tête lorsque Flash lui demanda ce qu'elle faisait une fois qu'elle les avait neutralisé « J'appelle la police et me met sur un toit pour le surveiller le temps que la police arrive. Je ne tue jamais de criminels parce que ce n'est pas ce que j'appelle la justice.» Son frère lui avait posé cette question une fois aussi et elle s'était sentie troublée, mais avait finalement décider de ne jamais tuer un criminel à moins que ce soit en dernier recours. Elle ne voulait pas être une espèce de déesse pour décider de la vie de quelqu'un.

Soudain, elle se retrouva plus loin de la créature qui se déchaînait maintenant. Tout s'était passé en un éclair et sans Flash elle se serait retrouver en fâcheuse posture, elle se mit à remercier Flash mentalement. Elle tourna alors son visage vers le combat qu'il menait avec cet homme-lion. Elle craqua sa nuque et ferma les yeux en imaginant où ils pourraient être. Lorsqu'elle créait une illusion, les personnes se trouvant dedans ne pouvaient faire du mal à l'extérieur, ils étaient comme dans une bulle et on pouvait utiliser tout ce qui se trouvait dans cette illusion pour gagner un combat. Tout ce qu'on pouvait se balancer sur la figure par exemple, avait un réel impact sur la personne en face. Elle se souvint d'un quartier de son enfance à Cuba, un quartier tout le temps désert avec de nombreuses maisons en ruine et des voitures qui passaient très peu. Elle retira les voitures, mais garda ce paysage et enfin, elle expulsa l'illusion. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, elle se trouvait là-bas. Elle eut un sourire ironique avant de se lancer dans la bataille. Elle lança son lasso qui s'enroula contre le cou lion et le tira de toutes ses forces avant de sauter et d'atterrir sur lui qui se retrouva coucher entre elle et le sol, elle lui assena plusieurs coups-de-poing et planta un poignard sur l'une de ses mains. La créature grogna et l'envoya valser contre un mur, mais heureusement, Lizzie se redressa dans les airs et atterrit prudemment sur ses genoux. Elle eut un sourire amusé et lança un autre couteau qui atterrit sur l'abdomen du monstre.  
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊰ the speed is written in their dna

avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 05/12/2017









MessageSujet: Re: When Flash meets Milady    Jeu 22 Fév - 19:14


WHEN FLASH MEETS MILADY

FEAT. MILADY & FLASH



Peut-être que mon rôle n'était pas de juger d'autres justiciers, ni même de remettre en cause leur existence et leur raison d'être. Toutefois, je me sentais comme cette obligation de m'assurer du bien fondé des actions de tout nouvel acteur dans cette gigantesque partie contre le crime. Être Flash ne me donnait nullement le droit de décider qui pouvait agir ou non selon sa guise, qui avait le droit d'exister ou de ne pas être sur le terrain. À la fois parce que mon but premier n'était pas là, qu'à la fois parce que j'aspirais à pouvoir donner de l'espoir aux gens... Et non être le visage sévère d'une quelconque brimade et ne s'autorisant qu'à lui seul d'être LE sauveur de Central City. La notion d'entraide était quelque chose que je plaçais en haute estime et en profonde importance dans la lutte contre le crime. Et autant dire qu'avec la vague de méta-humains qui ne cessait de déferler sur la ville ces derniers mois, tout coup de main était encore moins de refus. Mais, derrière cela, je me sentais responsable de la façon d'agir des autres justiciers. Après tout, que penserait la population de Central City si le Flash cautionnait des êtres trop extrêmes sous prétexte qu'ils se disent justicier ? Je ne vaudrais alors pas mieux que tout ceux qui ferment les yeux et laisse dire, laisse faire, laisse agir. Et ça, je ne le pouvais décemment pas. Tant par responsabilité proprement dite que par état d'âme. Alors non, je n'étais pas la police des justiciers, mais je ne pouvais faire autrement que de jauger cette nouvelle héroïne et de savoir qui elle était vraiment. Tant pour connaître une potentielle future alliée... Ou à l'inverse, un potentiel futur danger pour Central. En même temps, qui a dit que la vie de héros était simple, hum ?! « Au moins, nous sommes d'accord sur ce point ! » Souris-je, toujours avec une allure amicale. Mais le réveil du Lion King me permettrait de voir si les paroles correspondaient aux actes !

Le combat s'entame ! Alors que je mets rapidement Milady en recul pour éviter une charge éventuellement fracassante, ce n'est qu'une fois le méta-humain au sol que j'attends de le voir se redresser pour foncer à nouveau sur lui. Je sens le remerciement mental de ma partenaire, mais n'y réponds pas dans l'immédiat: concentration oblige! Ca y est, il est sur ses deux pieds... Et ses deux mains ?! Décidément, le côté animal sait parfaitement prendre le dessus quand il veut ! Je m'apprête à courir à nouveau vers lui, mais je vois alors subitement arrêté et surpris par un changement complet et total du paysage. « Que quoi ?! » Bugais-je, me redressant de tout mon long, mon regard se perdant aux alentours. Les rues de Central venaient de changer brutalement pour s'offrir les apparences d'une quelconque contrée mexicaine. Alors oui, j'en avais déjà vu pas mal depuis que j'avais enfilé le costume à mes tout débuts... Mais pour le coup, en termes de surprise et de stupéfaction, on atteignait un summum là ! Mon attention se voit toutefois être rapidement appelée vers le conflit initial lorsque j'entends un profond cri de douleur bestial émané du méta-humain. Je me retourne directement vers la scène de bataille. Milady accuse une réception assez remarquable tandis que je vois un de ses poignards volé en direction de l'abdomen du méta. « Non... » Soufflais-je entre mes lèvres, bougeant en un éclair pour venir attraper le poignard dans son envolée, juste avant qu'il vienne se loger en plein torse de notre adversaire. J'arrête ma course trois mètres plus loin. Je lâche le poignard. Mes bras se mettent alors à tourbillonner en direction du lion pour que deux petits vortex se forment et propulsent l'ennemi en arrière. Si l'illusion est le propre de Milady, autant qu'elle remarque qu'il ne fallait pas spécialement blesser dangereusement quiconque une fois qu'on possédait un tel pouvoir. « Costaud pour l'illusion... Par contre, pour une qui ne tue pas, la visée est un peu limite... » Ponctuais-je, pas désobligeant, pas encourageant, pas sévèrement... Juste avec la neutralité propre à la concentration du combat.







_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé












Revenir en haut Aller en bas
 
When Flash meets Milady
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flash! Flash! Dissolution du Conseil Electoral Provisoire
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Flash! Le Président Michel Joseph Martelly en lutte contre la corruption
» Flash Flash Flash
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: