AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  



si vous aimez aotm, aidez-le à se faire connaître!
votez toutes les deux heures sur les top-sites & laissez un petit message sur BAZZART & PRD
inscriptions : première intrigue!
elles sont ouvertes! n'hésitez pas à y participer en vous rendant juste ici !
urgent : postes vacants
il reste encore beaucoup de postes vacants à prendre! ils sont vraiment important pour le jeu.
n'hésitez pas à les incarner, vous serez récompensé!

 

 Lightning strikes twice ♦ August

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
⊰ they make the city live thanks to their presence

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/02/2018











August Heart

The calm before the speed-storm

INFORMATIONS

ALIAS⊰ Il a son grade pour le décrire, « inspecteur Heart » sonnant comme une douce dénomination à ses oreilles. AGE⊰ Le cap des trente-quatre années récemment passé, la peur de vieillir qui commence à germer dans son esprit. LIEU DE NAISSANCE ⊰ Central City a été son berceau, son foyer et sera sans doute son tombeau. Son destin lié à celui de la ville dans laquelle il veut changer tant de choses. ORIENTATION SEXUELLE ⊰ Il frémit devant les courbes érotiques et le charme ravageur des nymphes qui croisent son passage. Hétérosexuel affirmé, il est aussi viril avec celles qui partagent sa nuit qu'attentionné avec celles qui partageraient un bout de sa vie. STATUT CIVIL ⊰ Il a la trace des fiançailles quasiment disparue de son annuaire gauche, les restes d’une promesse brisée par sa carrière et ses obsessions. Libre comme le vent, il file sans que jamais personne n’arrive à le retenir très longtemps. PROFESSION/ÉTUDES ⊰ Il a marché dans les traces de son idole en espérant pouvoir un jour lui ressembler. Finalement, c’est lui qui a fini sur les plus hautes marches du podium en décrochant son insigne d’inspecteur à la brigade criminelle du CCPD, ce qui aurait certainement fait la fierté de son unique héros : son frère. TRAITS DE CARACTÈRE ⊰ Pessimiste - Méfiant - Intolérant - Téméraire - Protecteur - Pragmatique - Sérieux - Intuitif - Persévérant - Arrogant - Impatient GROUPE ⊰ Humans. AVATAR + CRÉDITS ⊰ David Gandy + aslaug

(passez votre souris sur l'avatar pour voir son effet)
COMPETENCES

Si certains ont acquis la capacité de courir extrêmement vite ou de créer de la glace et si d'autres ont la chance d'être suffisamment talentueux pour analyser des échantillons de sang ou des analyses balistiques compliquées, August a quant à lui son instinct et son courage pour l'aider à braver les épreuves de la vie. Policier modèle du département de police de Central City, il dispose du parfait panel de compétences pour faire respecter la loi et l'ordre dans les rues de la ville. Pour lutter contre le crime, il possède une habilité certaine lorsqu'il s'agit d'appuyer sur la détente de son Glock-21 et n'hésite pas à ressortir les mouvements de boxe tant pratiqués durant sa jeunesse avec son grand frère lorsque le besoin s'en fait sentir. Et bien qu'il ne serait rien sans l'aide précieuse de l'équipe scientifique dont son ami Barry fait partie, August est un enquêteur avisé et cumulant un nombre de résolution d'affaires impressionnant et faisant de lui l'un des plus grands atouts du CCPD.

Mais résumer le trentenaire à ses qualités d'inspecteur serait oublier l'homme accompli qu'il est devenu au fil des années. Cuisinier hors-pair, on lui rappelle souvent qu'il a raté sa vocation et qu'il devrait ouvrir un restaurant plutôt que de risquer sa vie pour sauver la veuve et l'orphelin. Les connaissances mécaniques qu'il a hérité de son paternel sont également à ajouter à sa panoplie de talents bien trop souvent cachés. Mais August a une détermination sans faille et une pugnacité à toute épreuve, le véritable acharné qui ne lâche rien, surtout pas sa carrière. Dommage pour lui que cela ait tendance à tourner à l'obsession...


ANECDOTES

(001) ⊰ Au départ, faire carrière dans la police n'était absolument pas ce qui intéressait August, ce dernier préférant largement les promesses de gloire et de renommée que lui offrait le monde du sport de haut niveau. A dire vrai, il avait même obtenu une bourse et faisait partie des espoirs du football américain, avant qu'il ne plaque tout pour intégrer le département de police de Central City. (002) ⊰ Son frère a toujours été son modèle, celui qui l'inspire et qu'il admire. Malgré leur huit ans d'écart, ils ont toujours été proches et ont toujours tout partagé, bénéficiant d'une complicité sans faille et d'une inébranlable confiance l'un envers l'autre. (003) ⊰ La justice est une notion fondamentale dans la vie de l'inspecteur, prenant parfois le pas sur tout le reste. Certains le diront dévoué à la cause, d'autres murmureront dans son dos qu'il s'agit d'une obsession : dans un cas comme dans l'autre, August se donne corps et âme afin de faire régner la justice à Central City, n'ayant de cesse que de poursuivre les criminels qui se font encore plus dangereux depuis l'explosion de l'accélérateur de particules. (004) ⊰ La science n'a jamais été sa passion et il éprouve même une certaine aversion pour tout ce qui touche de près ou de loin à ce domaine. La catastrophe de S.T.A.R Labs n'a fait qu'accentuer sa méfiance, d'autant plus que la popularité croissante de Mercury Labs malgré les incidents auxquels ils ont eux aussi eu à faire face l'inquiète au plus haut point. Un comble que son meilleur ami soit un membre de la police scientifique ! (005) ⊰ La nuit a toujours été sa plus fidèle conseillère et l'errance son rituel le plus sacré. L'insomnie comme quotidien, August compte ses heures de sommeil sur le doigt de la main et la seule chose qui l'aide à se plonger dans les bras de Morphée sont les interminables promenades auxquelles il s'adonne une fois la lune à son apogée, terminant trop souvent sa course dans les lieux où tous les péchés sont exacerbés. (006) ⊰ En dépit de son statut d'homme de loi, le pourtant célèbre inspecteur Heart a pris la mauvaise habitude de trainer dans les coins les moins fréquentables de la ville. Des strips-clubs aux bars mal famés où tous les rebuts de la société ont l'habitude de se réunir, August semble apprécier se mêler à ceux qu'il s'est juré d'arrêter. Comme dirait un grand homme : "Connais ton ennemi...". (007) ⊰ Il a les remords qui le ronge lorsque les gens parlent de lui comme d'un héros. Un souvenir gravé dans la mémoire pour lui rappeler qu'il n'est pas infaillible : il se souvient de la pluie torrentielle, de l'homme en fuite courant au loin, de la flamme jaillissant du canon de son arme, des deux corps s'écrasant dans les flaques crasseuses de cette sombre ruelle. Le cadavre d'un dommage collatéral de huit ans sous ses yeux embués, au mauvais endroit au mauvais moment lors d'un malencontreux accident. Pardonné par la police et la ville, il est au final celui qui se juge le plus sévèrement, cherchant chaque année à rendre hommage à la seule victime dont le destin n'était pas mérité. (008) ⊰ Amoureux des courbes féminines qu'il se plaît à consumer l'espace d'une soirée, aucune femme depuis quatre ans n'a réellement su trouver grâce à ses yeux. Aussi charmeur que Bruce Wayne sans avoir ses moyens financiers, il va de couche en couche par crainte de s'attacher, au final encore inconsciemment épris de son ancienne fiancée. (009) ⊰ S'il fuit l'amour de manière assumée, August se considère en revanche assez chanceux en amitié, particulièrement lorsqu'il a l'occasion de passer une partie de sa journée avec son scientifique préféré (et en réalité le seul qu'il peut supporter). Barry Allen est indéniablement le meilleur allié et ami du trentenaire, l'unique personne sur qui il dit pouvoir réellement compter. L'accident de Barry quatre ans plus tôt est d'ailleurs ce qui les a encore plus rapprochés, August ayant été le témoin de ce triste incident et étant resté à son chevet durant sa convalescence. Depuis, aucune affaire n'est plus motivante que celles où Barry viendrait le conseiller et aucune soirée n'est plus agréable que celles où les deux compères partagent un verre après le travail. (010) ⊰ S'il a toujours lutté pour le bien-être de la ville, August a de plus en plus du mal à cacher la déception qui l'habite. Système corrompu, forces de police inefficace face au danger croissant des rues de Central City, la nécessité de se reposer sur l'intervention de Flash pour pouvoir réussir certaines arrestations... L'inspecteur Heart assiste impuissant au déclin de l'ordre dans sa ville natale. L'arrivée récente des méta-humains ne le pousse d'ailleurs pas à l'optimisme et au contraire, il est de plus en plus convaincu que des mesures radicales devraient être prises pour assurer la sécurité des habitants de Central City. Au fond, il en jalouserait presque le bolide écarlate, certain que s'il bénéficiait de ses pouvoirs, il pourrait changer les choses...
QUESTIONS

Que représente Central City pour vous? Qu'en pensez-vous? Aimez-vous y vivre? Y êtes vous par dépit? ⊰ Central City, c'est la figure maternelle à qui l'on doit la vie, celle qui nous nourrit et nous protège dès les premiers instants, celle qui nous rassure et nous aime du plus profond de son cœur. Central City, c'est l'enseignante qui nous guide et nous apprend, nous prépare à surmonter les épreuves en faisant de chacun d'entre nous des êtres capables de mille-et-une prouesses. Central City, c'est le coup de cœur, le premier amour qui nous donne des ailes et nous fait sentir invincible. C'est grâce à elle que l'on imagine que rien n'est impossible et que tout est merveilleux. Elle est celle qui déchaîne les passions et les pulsions, fait vibrer le corps et le cœur au rythme de ses humeurs. Central City, c'est la traîtresse qui vous poignarde dans le dos, qui fait mille promesses qu'elle n'hesite pas à trahir. Celle qui vous donne tout avant de le reprendre subitement, celle aux pieds desquels le bonheur et l'espoir viennent s'échouer et dépérir. Central City, c'est la délaissée, celle que l'on regarde s'enlaidir et se détruire sans rien oser, celle pour qui l'on détourne le regard lorsqu'elle se mutile par crainte qu'elle nous demande de la sauver. Central City, c'est autant d'émotions contradictoires qui anime l'inspecteur de police, c'est une relation de dépendance malsaine mais enivrante et addictive. Central City, c'est sa ville pour le meilleur et pour le pire. Et jusqu'au dernier moment, il fera tout pour la sauver.

Comment avez-vous vécu l'explosion de l'accélérateur à particules? Où étiez-vous? Que faisiez-vous? Et que pensez-vous de l'apparition de tous ces méta-humains? ⊰ La quintessence de l'injustice, l'allégorie de l'improbité. L'explosion de l'accélérateur à particules est le jet de dés qui change la donne, la table rase qui réduit à néant tout ce que la loi et l'ordre à mis des siècles à bâtir. Parce que les pouvoirs n'ont pas forcément été accordés aux plus méritants, parce que ceux qui auraient dû être punis ont parfois été récompensés et encouragés. L'accident est le déclencheur d'une amertume et d'une jalousie qu'il ne peut pas cacher, l'incompréhension dans un monde qui n'avait déjà pas vraiment de sens. Il aurait aimé faire partie des héritiers de la catastrophe de S.T.A.R Labs, mais le destin en a voulu autrement, ne se préoccupant pas ce soir là du policier en pleine arrestation pour s'intéresser aux criminels qu'il s'efforçait d'arrêter. Alors en guise de revanche, il compte bien passer les menottes à tous ceux qui abuseront de cette chance qui leur a été donné, à défaut d'autre chose de plus radical...

Quelles sont vos aspirations? Avez-vous plutôt l'âme héroïque? Ou vous êtes plus du genre criminel? À moins que vous soyez le seul à compter à vos yeux? ⊰ Le badge d'inspecteur et les états de service pourraient parler pour lui mais ne feraient que témoigner d'une infime part de la dévotion qu'il a pour la loi et l'ordre. Flic émérite, il aurait peut-être pu être le symbole de l'héroïsme à Central City s'il n'avait pas eu à laisser la place à l'homme le plus rapide du monde. Pourtant et derrière cette image de parangon de la justice se cache un extrémiste obsessionnel prêt à tout pour servir son but. Chevalier en armure ressemblant parfois aux vauriens contre qui il se dresse, il n'est guère étonnant de le voir fréquenter les pires lieux de la ville et si bien comprendre la psyché de ceux qu'il pourchasse au quotidien. Mais parfois, il faut prendre le risque de devenir un démon pour arrêter les monstres...
Djinn - 25 yo

OU AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM⊰ Bazzart. FREQUENCE DE CONNEXION ⊰ 7/7. VOTRE AVIS SUR AOTM ⊰ Aussi sublime que le gâteau au chocolat d'un chef étoilé !



Dernière édition par August Heart le Dim 11 Fév - 2:29, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊰ they make the city live thanks to their presence

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/02/2018











August Heart

I am judge, jury and executioner !



La pluie torrentielle, le déluge qui s’abat sur la ville à en noyer les caniveaux et en submerger les rues. Les lueurs floues des véhicules qui dansent au loin, irréels flambeaux que la nuit emporte avec elle. Les rues poisseuses des quartiers pauvre de Central City, apogée du lugubre et du macabre, la saleté qui flotte dans la rivière de crasse ruisselant jusqu’aux égouts. Les journaux ont beau titrer que Gotham reste l’antre du crime et de la désolation, mais Leawood n’a rien à envier aux bas-fonds où le chevalier noir mène croisade. Insalubrité, pauvreté et crime : autant de raisons de ne pas s’attarder ici et tout autant pour ne pas dévoiler son appartenance aux forces du CCPD. C’est peut-être ce qui le pousse à arborer son badge à sa ceinture, à laisser son arme clairement visible sous le long manteau qui tente vainement de le protéger de la tempête qui bat le pavé : il n’est pas là pour se cacher, il ne l’a jamais été. C’était peut-être de la fierté, chercher à montrer au monde que la police n’avait pas peur, que la police était légitime ici comme ailleurs et qu’elle ne se terrerait pas comme un animal apeuré des prédateurs qui rôdent dans l’ombre. A moins que cela ne soit de la provocation, l’envie d’attirer le regard et les foudres des inconscients se croyant au-dessus de la loi, ceux qui pensent l’épée de la justice émoussée et l’allégorie définitivement aveugle. Il est là pour leur rappeler, leur faire savoir qu’ils n’ont pas tous les droits, qu’il vient pour eux et qu’ils ne pourront lui échapper…

A mesure qu’il s’avance, il repense aux circonstances, aux enjeux. Il se remémore tout ce qui l’avait mené jusqu’ici, les conseils avisés et les informations murmurées. Comme d’habitude, il est allé au-delà des autorisations accordées, s’est servi de méthodes que la morale réprouverait. Mais ce qui lui importe au final, c’est bien le résultat. C’est comme ça qu’il s’est retrouvé là, devant la porte d’un appartement dont le miteux n’a d’égal que l’inhospitalier, endroit délabré et isolé, le parfait guet-apens pour l’imprudent qu’il est. Ici, il ne pourrait espérer de renforts ni d’alliés, livré à lui-même dans l’hostile et l’angoissant. Pourtant, il frappe quand même, conscient que c’est en solitaire qu’il travaille le mieux. Il écrase son poing contre l’entrée que les insectes ont rongé avec une fermeté à en faire trembler les murs. Après plusieurs essais, quelqu’un daigne lui ouvrir, bien vite paniqué en voyant l’insigne gravée qu’il a attaché à la ceinture. Un bref refus suivi d’un « Pardon officier » comme seule réaction, la battante se refermant pour signifier la fin d’un échange des plus concis. Mais ces quelques secondes ont suffi à confirmer ses doutes, à valider ses hypothèses : il est face au bon suspect ! Avant que la porte ne se soit refermée, il met son pied pour la bloquer, cherche à prolonger la discussion ne serait-ce que pour mettre les choses au clair : il est inspecteur, pas officier ! Il s’est suffisamment battu pour en arriver-là, ces dernières années n’ont fait que le prouver : le policier est à présent gradé et il serait fatal de le sous-estimer ! Sans attendre d’invitation, il s’engouffre dans l’appartement alors que son interlocuteur de plus tôt ne semble plus d’humeur à discuter, les poings levés à hauteur de son visage pour en découdre avec celui venu l’arrêter.

Premier round. Le combat qui débute, son âme qui se plonge dans les souvenirs quand son corps s’engage dans la bataille. Les face-à-face, c’est dès sa jeunesse qu’il les a menés, quand son frère lui apprenait à se défendre, le motivait pour qu’il sache rendre les coups. Même si leur père s’était fait un nom dans la communauté, l’hispanisme coulant dans leurs veines les poussait parfois à devoir user des poings plus que des mots, particulièrement lorsque les esprits étriqués devenaient trop critiques, trop moqueurs. Alors il avait appris à asséner le bon crochet au bon moment, à esquiver les uppercuts pour pouvoir riposter une fois la garde de l’adversaire baissée. C’était comme un automatisme, une chorégraphie à répéter en fonction de son partenaire. A l’époque, il était loin d’imaginer que ce genre d’enchaînement ferait partie intégrante de son travail, encore moins si on lui avait dit qu’il l’utiliserait pour faire respecter la loi. Pourtant, aujourd’hui était l’exemple parfait, les attaques s’intensifiant au rythme de la pluie qui tombait. Il avait l’avantage de l’expérience et du physique, c’est peut-être cela qui lui a donné confiance, trop confiance… Car il ne vit pas l’armoire vacillante dans le couloir étroit, n’anticipa pas le geste fourbe de son adversaire prêt à tout pour gagner. Le poids du meuble qui lui tombe dessus, les secondes perdues offrant au vagabond une échappatoire par les toits… Trop dominant, trop sûr de lui, trop bête : la justice aveugle et aveuglée par son obsession immodérée.

La détermination comme moteur, il s’élance sur ses pas comme le chasseur sur sa proie, le poursuit dans les escaliers menant au sommet de l’immeuble en ruines, réduit la distance qui les sépare l’un de l’autre. Par réflexe, il évite un tir destiné à lui ôter la vie, plonge sur le côté alors que le projectile d’acier vient s’éclater contre le mur opposé. Le second round qui commence, un duel à main armé qui fait ressortir toute l’animosité du policier. De tous les criminels, c’est ceux osant faire feu sur les forces de l’ordre qu’il déteste le plus, le souvenir de la mort de son frère policier réouvrant des cicatrices encore trop fraîches. L’espace d’un instant, il se revoit sur la scène du crime, se représente le corps inanimé de Jorge et ressent la détresse qui l’avait secoué. Son idole morte et qu’il n’a jamais pu venger. La réminiscence douloureuse comme poussée d’adrénaline que son palpitant vient pulser dans ses veines, la rage qui crispe sa mâchoire et verrouille ses poignets : le pistolet au poing, il appuie sur la détente et touche sa cible à l’épaule, la fait vaciller alors qu’elle était sur le point de s’échapper. Le temps qui se ralentit, il le voit basculer en arrière, la gravité qui aspire le corps blessé jusqu’à la chaussée vingt-mètres plus bas. Les secondes qui s’étirent, sa vie et ses choix qui défilent sous ses yeux alors qu’il s’élance pour rattraper le criminel en train de lui filer littéralement entre ses doigts. Il se souvient des raisons qui l’ont poussé à être policier, entend encore les conseils de son aîné lorsqu’il est entré au CCPD. Il revoit le visage illuminé de sa fiancée quand il lui a demandé si elle voulait l’épouser. Il repense à ceux qui se battent encore pour que la loi et l’ordre soient respectés : West, Singh, Allen… Autant de raisons le poussant à tendre le bras pour saisir celui du suspect, autant d’arguments que la réalité vient soudainement balayer…

L’éclair de lucidité qui tonne dans son esprit : pourquoi se donner tant de mal pour sauver ceux qui ne le méritent pas ? Parce que c’est en poursuivant les meurtriers que son mariage a échoué, parce que c’est à cause des criminels qu’il est aujourd’hui le seul enfant des Heart, parce qu’il n’a de cesse de pourchasser ceux qui détruisent la vie des autres sans jamais avoir l’impression que cela a payé. Alors lorsque ses doigts se mirent à frôler ceux du truand impuissant, lorsqu’une chance lui a été donné de le sauver d’une funeste destinée, August s’est retiré d’un pas arrière décidé, laissant l’homme suspecté continuer sa chute vers une mort assurée. Mais même la justice ne peut rien contre l’imprévu, surtout lorsque ce dernier se manifeste sous la forme d’un flash écarlate. En un battement de cil, le cadavre en devenir fut subtilisé à la faucheuse quelques secondes avant l’impact, rattrapé par un bolide trop bon pour cette cité et qui l’amènerait certainement dans une cellule à Iron Heights, laissant l’inspecteur seul avec la déception de voir encore les méchants s’en tirer. Et alors qu’un soupir échappait de ses lèvres, une sombre réflexion sembla embrumer ses pensées : peut-être qu’aujourd’hui, seuls les innocents sont destinés à mourir…








Dernière édition par August Heart le Dim 11 Fév - 2:29, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar










Ton avatar
Ton personnage

Je n'ai plus de mot
Ah si! Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 03/02/2018









oh, je suis totalement d'accord avec mon VDD
bienvenuuuue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar










ce personnage, cette gueule d'ange, vraiment, c'est de la torture. bienvenue august, bon courage pour la fin de cette fiche qu'il me tarde de lire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar










Bienvenue monsieur l'inspecteur ! Il va y avoir du travail ici
Revenir en haut Aller en bas
⊰ the speed is written in their dna

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 05/02/2018









Bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you
C'est clair que David n'est pas assez pris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊰ the speed is written in their dna

avatar

Messages : 303
Date d'inscription : 05/12/2017









August, mon cher August

J'ai trop hâte de lire ta fiche et de te valideeeeeeeeerrrrr
Je sens que ce personnage va hyper bien donné, et puis j'ai trop hâte de tisser la dynamique entre lui et Barry inrp (Et puis, comme Iris l'a dit pour moi hier soir, mon lien de meilleur ami est toujiurs vacant, juste au cas où )

Bon, plus sérieusement sinon...

WELCOME OFFICIELLEMENT SUR AOTM

Tu connais le chemin si jamais tu as encore des questions, donc n'hésite pas
Et puis je te dis fight pour cette fiche que j'ai d'ores et déjà hâte de dévorer

Have fun

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 03/02/2018









bienvenue parmi nous bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊰ chaos is the essence of their personality

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 08/02/2018









ta célébrité a un charme de fou, quel regard magnifique !
j'aime énormément ce que je lis, il pourrait carrément aller à mon pré-lien sur ma fiche si les bad girls ne te dérangent pas.
mais ne mettons pas la charrue avant les boeufs, je te souhaite une excellente installation parmi nous et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊰ they make the city live thanks to their presence

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 06/02/2018









Merci à tous pour votre accueil chaleureux

J'ai vraiment hâte de RP avec vous tous et faire évoluer ce cher August dans Central City !

J'ai fini ma fiche et une fois validé, croyez bien que je vais vous harceler pour des liens et des RPs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊰ they make the city live thanks to their presence

avatar

Messages : 509
Date d'inscription : 05/12/2017











CONGRATULATIONS!!!

NOUS SOMMES SI FIERS DE TOI, QUE NOUS EN PLEURONS...!

oh seigneur!!!
j'ai manqué à tous mes devoirs, et je ne t'ai même pas souhaité la bienvenue!!! mais je vais vite me rattraper!

même si, je suis certaine, que Barry repassera derrière moi pour lire ta fiche , sache que j'ai été totalement absorbée par ton récit et la façon dont tu as amené le personnage: je suis fan! j'ai été prise dans ta rédaction et je suis impatiente de le voir en action en ville!

il faudra que tu me réserves un lien, d'office!!!

l'écriture est fluide, agréable, bien appréciable... il n'y a rien qui m'empêche de te valider!!! bon amusement parmi nous, en tout cas!
détails de validation

Nous commençions à désespérer de te voir rejoindre nos rangs... & voilà que le miracle est arrivé! Si tu savais à quel point nous sommes heureux de te voir, ENFIN, en couleur!!! Alors, rien que pour ça, on ne peut que te féliciter d'avoir passé cette étape avec grand succès!

Nous espérons vivement que tu l'as fait auparavant, mais sait-on jamais, nous t'invitons à prendre connaissance du règlement, du contexte, des annexes qui t'aideront à mieux cerner notre univers, et surtout des futures intrigues de la saison 1. Ce ne sera pas trop laborieux, mais il est nécessaire que tu en prennes vite connaissance, malgré tout. De plus, en relation avec le prologue en cours, il faudra que tu prennes connaissance de la charte de saison, tu comprendras vite la raison. Toujours avec le prologue en cours, nous t'invitons à prendre connaissance des postes à pourvoir durant cet épisode spécial. Toutes les informations s'y retrouvent. Si des questions surviennent à la lecture du sujet, n'hésite pas à contacter Iris ou Barry pour davantage d'informations!

Peut-être te servira-t-il, mais le forum met à ta disposition le guide du nouveau pour que tu puisses avoir une vue globale d'AOTM!

Ta fiche de présentation est terminée! C'est super! Tout est parfait! Oui, mais, maintenant, que se passe-t-il? Eh bien, c'est tout simple! Il faut que tu ailles faire ta fiche de liens & de rp's! Rien de bien compliqué! D'autant plus que tu as, à ta disposition, un beau modèle rien que pour toi! Même pas la peine de chercher ailleurs, génial hein? Ensuite, il faudra que tu passes sur les différents registres que le forum possède afin que tout soit en ordre.

De la beauté!!! Nous voulons de la beauté!!! C'est pour cela qu'il faut absolument que tu remplisses les champs de ton profil pour que chaque membre puisse en savoir davantage sur ton personnage en un clin d'oeil!

Si tu désires, que tu envisages de créer un scénario pour ton personnage, n'hésite surtout pas à le faire, mais tout en donnant un maximum d'informations sur ce dernier, c'est essentiel pour une bonne compréhension de ce que tu souhaites.

Mais, le plus important de tout, est de t'amuser! Nous espérons que tu passeras un excellent moment parmi nous! N'oublie pas de participer à notre flood et à nos jeux. Et aussi, si tu souhaites discuter en direct avec nos membres, la chatbox exaucera tes voeux!



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé












Revenir en haut Aller en bas
 
Lightning strikes twice ♦ August
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» new dg lightning
» Lightning Nova | Terminé
» Sheamus, the irish referee. Raw 27 august 2012.
» Tampa Bay Lightning.
» AUGUST ✝ là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: