AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  



si vous aimez aotm, aidez-le à se faire connaître!
votez toutes les deux heures sur les top-sites & laissez un petit message sur BAZZART & PRD
inscriptions : première intrigue!
elles sont ouvertes! n'hésitez pas à y participer en vous rendant juste ici !
urgent : postes vacants
il reste encore beaucoup de postes vacants à prendre! ils sont vraiment important pour le jeu.
n'hésitez pas à les incarner, vous serez récompensé!

 

 Bon appétit ! (pv Virgil)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
⊰ an explosion and their life has rocked

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 12/02/2018









MessageSujet: Bon appétit ! (pv Virgil)   Mer 14 Fév - 7:36

Bon appétit !

Pv Virgil


S'il y avait bien un lieu que Toma n'appréciait pas, c'était la cantine. Un, la nourriture était immonde. Le jeune homme n'aimait qu'une sélection particulière d'aliments et ce qui était proposé ici n'entrait définitivement pas dans cette catégorie.

Habituellement, il apportait sa propre nourriture, mais son père avait été occupé par une expérience et Toma avait dû se préparer tout seul, oubliant au passage le casse-croûte qui avait été cuisiné pour lui. Le regard peu convaincu, Toma jouait avec sa purée du bout de sa fourchette.

Deux, la cantine était un lieu bruyant. Très bruyant. Toma essayait de faire des efforts, mais impossible d'ignorer les conversations qui avaient toutes lieu en même temps autour de lui.

Il ne rêvait de rien de mieux que de pouvoir mettre un casque anti-bruit ou des écouteurs dans ses oreilles meurtries, mais en faisant ça, il risquait, comme son père le lui avait dit, de manquer une opportunité de rencontrer quelqu'un. De parler aux gens. De se faire un ami, peut-être.

Et Toma voulait des amis. Il se sentait seul, en particulier ce midi où son père ne pouvait pas partager son repas et il se retrouvait attablé sans compagnie aucune. Les gens tendaient à l'éviter. Parce qu'il était bizarre ou parce que certains d'entre eux savaient qu'il était une expérience. C'était étrange de manger avec la personne que l'on venait de faire pleurer pour tenter d'améliorer ses dons...


Toma se balançait sur sa chaise, laissant échapper un soupir. Il devait manger, il le savait. Il avait besoin de forces pour cette après-midi, que cela soit pour son travail ou pour son rôle de cobaye. Mais cette purée avait l'air de tout, sauf appétissante, et Toma souhaitait pouvoir passer directement au dessert. Du chocolat...

La voix de son père lui revint en mémoire. Il grimaça, murmurant tout bas ses paroles :

"Un repas se prend dans l'ordre. Entrée, plat, dessert. Entrée, plat, dessert."

Toma s'attira quelques regards déconcertés, mais il n'y prit pas garde. Au lieu de cela, son attention se focalisa sur la personne qui venait de terminer de se servir. Il lui fallut un bref instant pour se rappeler son identité, mais cette dernière lui revint en flèche : Virgil Hawkins. Son ami.

Hormis son père, Virgil était l'une des seules personnes du laboratoire à manifester de la gentillesse à son égard. Toma avait tenté de répondre à ses sourires, mais lui-même n'était pas très expressif.

Ses propres sourires étaient souvent à peine remarquables et il tendait à exprimer sa joie de manières peu conventionnelles, que son père était généralement seul à reconnaître ou encourager.

C'était l'occasion parfaite de se rattraper et d'inviter Virgil à manger avec lui ! Un repas, c'était l'opportunité rêvée pour partager quelque chose avec un ami et en apprendre plus de lui...

Toma aurait pu se lever et le lui demander, tout simplement. Mais quelque chose le retenait. Etait-ce une forme de timidité ? La fatigue qu'il éprouvait vis-à-vis du bruit et de son environnement ? Ou peut-être parce qu'il n'avait pas de script tout prêt pour cette situation...

Toujours est-il qu'il préféra repousser d'un coup de pied la chaise en face de la sienne, manquant de la faire tomber au sol. Le raclement fit grincer quelques dents et Toma lui-même ne put s'empêcher de grimacer. Mais il s'était fait remarquer et c'était tout ce qui comptait, n'est-ce pas ?

Faisant un signe de la main à Virgil, Toma attendit qu'il daigne le rejoindre. Il avait besoin de compagnie... Et son nouvel ami semblait tout désigné pour accomplir cette tâche.
 


Dernière édition par Toma Hopper le Jeu 15 Fév - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊰ they save the day, protectors of all times

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 07/02/2018









MessageSujet: Re: Bon appétit ! (pv Virgil)   Jeu 15 Fév - 20:27

Toma Hopper & Virgil Hawkins

Bon appétit !


« Dis-moi, on n'est pas bien comme ça ? Toi, moi, ce mur... On devrait faire ça plus souvent ! » La petite vanne de Static n'eut pas le résultat escompté sur le criminel qu'il maintenait collé contre un mur grâce à ses pouvoirs. Il le voyait se débattre, essayer de sortir de son emprise, mais c'était peine perdue. « Tu ne paies rien pour attendre, gamin ! » Le justicier se contenta de bailler en guise de réponse. Combien de fois n'avait-il pas entendu des malfaiteurs le menacer alors qu'ils étaient en mauvaise posture ? « Wow... J'ai connu mieux comme tentative d'intimidation. » La suite de la conversation fut couverte d'injures qu'il ne prit même pas la peine de relever. Il souriait, comme à son habitude avec cet air léger qui avait autant pour effet d'irriter les voyous que de rassurer les victimes. Pour toutes personnes ne le connaissant que superficiellement, Virgil donnait très souvent l'impression d'être quelqu'un manquant de sérieux. Il blaguait, riait et trouvait toujours un moyen de s'amuser dans tout type de situations, même dans les plus délicates. Pourtant, le jeune homme s'avérait être en réalité un individu extrêmement consciencieux et impliqué dans tout ce qu'il entreprenait, parfois même tellement impliqué qu'il ne voyait pas l'heure passer. C'était d'ailleurs le cas en ce moment-même. Jouer les super-héros et provoquer les vilains lui plaisaient tellement qu'il avait oublié qu'il était de service à Mercury Labs ce matin. Ce ne fut qu'en tournant la tête par hasard vers l'immense horloge accrochée à un bâtiment dans les parages qu'il s'en rappela. « Bordel de... » Les sirènes de police qui venaient de retentir l'empêchèrent de terminer son juron. Ouf ! Juste à temps.

Après s'être hâtivement assuré que les officiers avaient les choses en main, le méta-humain monta sur le disque métallique qui lui servait de moyen de transport puis usa ensuite de ses capacités pour le faire léviter et se déplacer à toute allure dans les rues de Central City. L'avantage d'emprunter les voies aériennes était qu'il n'y aurait aucun obstacle pour lui bloquer la route, même si cela ne lui permettrait pas de rattraper son retard. Dans le meilleur des cas, il pourrait au moins réussir à le minimiser. Il se changea dans une allée peu éclairée avant d'entrer en trombe dans le hall d'accueil. Quelques salutations aux personnes de la réception pour obtenir son pass et le voilà à l'intérieur des vestiaires où il troque sa tenue civile contre une longue blouse blanche, une paire de gants anti-bactériens et des lunettes de protection. Il ne lui restait plus qu'à attacher ses tresses avec un élastique pour être prêt à commencer le travail. Un fin sourire étira ses lèvres lorsqu'il pénétra dans le laboratoire auquel il était assigné. « Pile à l'heure ! » Le son d'une alarme se fit entendre dans tout l'immeuble. « Pour la pause déjeuner, ouais. », lui lança alors l'un de ses collègues à proximité. Son rictus disparut aussi vite qu'il était apparu avant qu'il ne vienne réfugier son front dans le creux de sa main. Virgil se voyait déjà subir les remontrances de son directeur de projet et, pire encore, passer plusieurs nuits blanches à faire de son mieux pour rendre ce qui lui aurait été demandé à temps. Un fin soupir quitta ses lèvres alors qu'il marchait lentement vers la cafétéria en râlant. Jongler entre sa vie d'étudiant, celle de justicier et celle de chercheur était loin d'être une tâche aisée et nombreux seraient ceux qui auraient pu finir par tomber dans un burn-out. Hawkins était tenace, heureusement, et ne s'était jamais retrouvé débordé jusqu'à présent. Malgré toutes ses obligations, il s'était toujours débrouillé pour réaliser chaque tâche qu'on lui demandait dans les délais. Il terminait parfois la semaine avec des cernes aussi longues que ses locks, mais ne s'en était jamais plaint jusqu'à présent. C'était le train de vie qu'il avait choisi.

Une autre conséquence de faire milles choses à la fois était qu'il ne trouvait jamais le temps de faire ses propres repas à la maison et devait donc se contenter de ce que le réfectoire avait à lui offrir, même quand cela ne semblait pas très attirant. Il observa la purée s'écraser lourdement sur son assiette avec une certaine attention, réfléchissant déjà à quel genre d'intoxication il aurait affaire avant même d'avoir pris la moindre bouchée. Le grincement des pieds d'une chaise contre le sol le sortit de ses pensées pour qu'il se focalise sur la source de tout ce vacarme. Toma Hopper, technicien informatique à la personnalité bien étrange. Le voir seul à la pause de midi le chagrinait quelque peu. Static était déjà parti à sa rencontre à plusieurs reprises, toujours enthousiaste à l'idée de se faire de nouveaux camarades et s'était tout de suite rendu compte de la difficulté de ce dernier à se dévoiler. Loin de trouver cela risible ou bizarre comme certains de ses confrères, le jeune homme continuait de chercher à faire connaissance avec lui, sûr que derrière ce visage timide et peu bavard se cachait un individu des plus sympathiques. Ses tentatives semblaient commencer à porter leurs fruits puisqu'il comprit à travers tout le bruit que son collègue avait causé et le discret signe de la main qui s'ensuivit que celui-ci cherchait à attirer son attention pour l'inviter à manger à ses côtés. Virgil sentit certains regards le suivre, imaginant probablement que les autres devaient se demander comment quelqu'un d'aussi extraverti que lui faisait pour côtoyer une personne qui était tout son opposé sur ce plan-là. Le principal concerné n'y prêta pas plus attention que cela et s'avança donc comme si de rien n'était. Il adressa un sourire des plus chaleureux à Toma quand il déposa son plateau à table. « Alors, quoi d'neuf, l'ami ? » Le natif de Dakota City lui tendit son poing en guise de salutations. Une fois assis face à lui, il se décida finalement à entamer son plat, non sans une dernière once d'hésitation avant qu'il ne ferme la bouche autour de sa fourchette. La grimace qu'il fit était trop énorme pour qu'il puisse masquer son dégoût. « Premier laboratoire en matière de développement scientifique, mais dernier quand il s'agit de cuisine, on dirait... Ça doit faire sept ou huit mois que j'ai débarqué ici, mais je ne me suis toujours pas habitué à la nourriture de la cafét'. Comment tu fais, toi ? » Il s'adressait à lui comme il s'adresserait à un ami de longue date. Tant pis si le technicien ne trouvait rien pour faire la conversation, la pipelette qu'était Hawkins connaissait un tas de sujets pour éviter qu'il n'y ait un silence trop important durant leur discussion.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊰ an explosion and their life has rocked

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 12/02/2018









MessageSujet: Re: Bon appétit ! (pv Virgil)   Jeu 15 Fév - 22:19

Bon appétit !

Pv Virgil


Toma avait continué à jouer distraitement avec sa nourriture, tandis que Virgil le rejoignait et déposait son plateau en face de lui. Toma lui adressa un bref regard et un début de sourire, avant de baisser les yeux vers son plateau, affichant une grimace peu convaincue. Il faudrait bien qu'il essaie d'en prendre une bouchée... Son père lui disait de ne pas renoncer avant d'avoir goûté, mais, très sincèrement, le jeune homme préférait ne pas faire subir à sa bouche le contact avec ce que le cuisinier avait osé appeler "purée".

Heureusement pour lui, Virgil lui offrait une distraction sur un plateau d'argent. Toma déposa sa fourchette à côté de son assiette, jouant avec son couteau, réfléchissant à sa question de telle façon qu'il n'avait même pas remarqué le poing que son collègue avait tendu vers lui.

Quoi de neuf ? De toute évidence, il ne pouvait pas lui parler de l'expérience à venir. Virgil faisait partie de ceux qui ne savaient pas qu'il était méta-humain et cobaye et, d'après son père, il valait mieux que cela en reste ainsi. Il devait garder le secret, lorsqu'il le pouvait. Tous ne feraient pas preuve de tolérance...

Quoi de neuf ? Quoi de neuf ? Toma effleura la lame peu coupante du bout des doigts, réfléchissant à ce qu'il pourrait bien lui répondre. Mais à peine avait-il commencé à ouvrir la bouche que Virgil avait déjà enchaîné avec une autre discussion. Il avait pris trop de temps, encore... Toma en avait l'habitude. Les gens finissaient généralement par continuer la conversation tous seuls, avec quelqu'un d'autre... ou à le fuir, tout simplement. Ce qui ne semblait pas être le cas de Virgil.

A sa question, Toma haussa les épaules, trouvant cette fois de quoi lui répondre :

"J'apporte un repas, d'habitude. Aujourd'hui mon père n'était pas là pour me le rappeler et j'ai complètement oublié. Résultat, j'ai cette... substance dans mon assiette."

Toma reprit sa fourchette et entreprit de dessiner un visage souriant dans sa purée, mais le résultat n'était pas plus appétissant. Il grimaça exagérément :

"Ca a l'air plus ragoûtant à la télévision, quand ils font ça dans leurs publicités..."

Il s'empressa d'effacer la création démoniaque qui trônait dans son assiette, d'un simple coup de fourchette. Cela ne le motiva pas pour autant à tenter d'en prendre une bouchée, bien au contraire. Dessin ou non, la purée avait toujours l'air aussi peu comestible...

Un soupir aux lèvres, Toma finit par repousser son plateau, éloignant de sa vue le plat dont il ne fallait pas prononcer le nom. La faim commençait à doucement le tenailler, mais il préférait encore ne rien manger que d'organiser une rencontre entre son palais délicat et cette chose appelée "purée".

Ignorant autant qu'il le pouvait la nourriture qu'il était supposé manger, Toma reporta son attention sur son compagnon d'infortune. Il glissa son index à ses lèvres, mordillant brièvement son ongle. Toma n'était pas le plus doué pour entamer une conversation ou parler de la pluie et du beau temps. La plupart des gens était capable de déverser des flots et des flots de mots sans but particulier, mais lui n'avait pas été doté de cette aptitude.

Il réfléchit à un potentiel sujet de conversation, mais il ne parvenait guère à penser à autre chose qu'à ses précieux ordinateurs. Il voulait revenir à ces derniers, au lieu d'être coincé avec ce plateau qui lui donnait la nausée. Mais il était à la cantine. Au moins, Virgil était là.

Quelques paroles du jeune homme lui revinrent en mémoire et il sauta dessus pour entamer une discussion :

"Je suis ici depuis tout juste un an, moi aussi. Mon père m'a aidé à avoir un travail et je m'occupe de la maintenance informatique depuis. Lui est scientifique. Il est vraiment brillant !"

Toma se gratta le crâne, songeur, repensant à ses précédentes expériences :

"C'est le meilleur job que j'ai jamais eu. Avant Mercury, je passais le balai ici et là. C'était tellement ennuyeuuux..."

Ennuyeux et difficile. L'odeur des produits lui tournait régulièrement la tête et on le traitait comme un moins que rien. Mais, jusqu'à ce qu'il devienne un méta-humain, Toma n'avait jamais eu l'opportunité de mieux faire, malgré ses capacités. Les gens se fiaient aux apparences... et ce n'était pas là le fort du jeune homme.

Virgil n'avait pas l'air de faire attention à cela. Autrement, il ne serait pas ici, à manger avec lui. Il ne serait pas son ami. Non. Il serait comme tous les autres, qui avaient tendance à le fixer, d'un regard qui le mettait mal à l'aise.

"Et toi, tu travaillais quelque part, avant ça ? Tu te sens bien, ici ?"

Lui se sentait bien. Très bien. Malgré les difficultés. Malgré certaines expérimentations, très douloureuses. Il redoutait un peu celle de cette après-midi. Mais c'était indispensable. Toma ne se contrôlait pas encore complètement. Il était dangereux, pour lui et pour les autres. Il pourrait s'évanouir en traversant la rue, provoquer une chaîne d'événements qui conduirait à des blessés ou des morts...

Il avait une responsabilité et c'était d'apprendre à maîtriser son don. Quoi qu'il puisse lui en coûter. Qu'importe les difficultés.

"J'aime ce laboratoire. Je me sens... accepté. Un peu."

Un sourire maladroit s'étira sur ses lèvres.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé












Revenir en haut Aller en bas
 
Bon appétit ! (pv Virgil)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dotch et Lilin d'appérault de Cassel
» Gelée Peu Appétissante... xD
» Déjeuner peu appétissant [Libre]
» Jace + je suis les Guns'n'Roses, trésor, j’ai un appétit pour la destruction.
» Et bon appétit bien sûr !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: