AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  



si vous aimez aotm, aidez-le à se faire connaître!
votez toutes les deux heures sur les top-sites & laissez un petit message sur BAZZART & PRD
inscriptions : première intrigue!
elles sont ouvertes! n'hésitez pas à y participer en vous rendant juste ici !
urgent : postes vacants
il reste encore beaucoup de postes vacants à prendre! ils sont vraiment important pour le jeu.
n'hésitez pas à les incarner, vous serez récompensé!

 

 ⊰ gimme, gimme, gimme that swing. ★ (sue)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
⊰ an explosion and their life has rocked

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 04/02/2018











SUE ELEANOR HARRINGTON

LIFE IS NOT A LOVELY SONG

INFORMATIONS

ALIAS⊰ Sue est suffisamment court et facile à retenir. Pourquoi s'encombrer d'un quelconque surnom?! AGE⊰ Vingt-set années, à vivre au gré du vent et tel un électron libre, parfois bien incompris... LIEU DE NAISSANCE ⊰ C'est dans l'étincelante ville de demain, la capitale actuelle de Superman que Sue a vu le jour. La resplendissante Metropolis est son foyer natal! ORIENTATION SEXUELLE ⊰ Aucun doute à ce sujet, c'est toujours pour les splendeurs des courbes féminines que notre homosexuelle a toujours eu une affection sans bornes STATUT CIVIL ⊰ Actuellement dans une relation avec ses hauts et ses bas, mais extrêmement passionnée. En espérant que, cette fois-ci, ça soit la bonne! PROFESSION/ÉTUDES ⊰ C'est une artiste qui use de sa voix pour se faire quelques billets par-ci et là. Et si cela est parfois loin d'être suffisant pour s'assurer un train de vie décent, elle n'aura jamais de cesse de poursuivre la voie de la musique. Chanteuse de jazz et d'électro swing, elle commence tout doucement à se faire un nom dans certains clubs de Central City. TRAITS DE CARACTÈRE ⊰ Capricieuse - Intransigeante - Séductrice - Joueuse - Jalouse - Possessive - Indépendante - Passionnée - Volage - Marginale - Franche - Directe - Rancunière - Susceptible - Arrogante - Cynique - Individualiste - Détachée GROUPE ⊰ Meta-humans AVATAR + CRÉDITS ⊰ Amber Heard + Minako

COMPETENCES

Sue est une chanteuse assez douée. Elle a un timbre de voix agréable et qui semble avoir une certaine aisance à s'acclimater avec les différentes chansons qu'elle se plaît à rajouter dans son registre d'interprétation. Sa capacité de chant s'allie avec sa maîtrise de la musique, et plus précisément celle du piano. Elle en use beaucoup pour s'approprier les diverses chansons qui lui plaisent, autant qu'elle se perd dans l'art de la composition via cet instrument, si cher à ses yeux. Enfin, et dans sa logique de femme de scène, elle ne cesse de s'entraîner pour devenir une danseuse de plus en plus talentueuse, de telle sorte à offrir un show parfait pour ceux venant la voir sur scène. C'est son univers, c'est sa passion... Et c'est clairement le domaine de compétences dans lequel elle donne tout ce qu'elle a !

Anti méta-humaine, elle n'a toutefois pas encore pris conscience, ni même accepter la possibilité, qu'elle pouvait avoir des pouvoirs. Car, en réalité, lors du déploiement du nuage de particules, son ADN s'est étrangement associé à celui de la plante qu'elle tenait. De ce fait, en elle sommeille les graines de pouvoirs phytokinétiques, demeurant inlassablement au stade de l'inconscience et de l'inactivité pure. La seule manifestation inconsciente qu'elle a développée jusqu'alors résulte dans l'influence de ses émotions sur l'état de petite plante. Un énervement, une contrariété ou un sentiment de tristesse provoque une fanaison des fleurs se trouvant à ses alentours, dépendamment de la profondeur de son anxiété et de la force de son chagrin éventuel. À l'inverse, de par sa bonne humeur, ses souris, ses rires, les fleurs et plantes semblent resplendir plus qu'à l'accoutumée.

Nul doute que la nature même de sa transformation pourrait amener beaucoup plus d'actions possibles en rapport avec l'ensemble des plantes pouvant l'entourer. Mais pour se faire, il faudrait que Sue s'éveille à l'idée d'être une méta-humaine, qu'elle s'en rende compte et qu'elle parvienne surtout à l'accepter ! Mais disons clairement que, ça, c'est une toute autre paire de manches !

ANECDOTES


(001) ⊰ Sue a un train de vie paradoxale étant donné que la fortune et les gros cachets d'artiste ne sont pas au rendez-vous. Mais, à l'inverse, elle a le goût du luxe et des bonnes choses, y étant trop habituée plus jeune durant ses tendres années. Ainsi a-t-elle une très mauvaise gestion de l'argent et peut se retrouver à claquer une belle somme de dollars en l'espace d'une journée ou d'une soirée, tant qu'elle peut se faire plaisir... et à sa chérie actuelle également ! (002) ⊰ Un sens de la mode particulier la distingue tant de la scène que de la vie civile. Et pour cause, elle possède une garde-robe de quelques belles robes scintillantes et de tenues de gala pour ses représentations scéniques. Bon, on va éviter de l'ébruiter mais ce nombre de tenues ne dépasse pas le nombre des doigts d'une main... Sa garde-robe est surtout constituée de tenues plus discrètes, plus quotidiennes et nettement moins onéreuses. Ainsi, Sue s'affiche couramment dans le civil dans des jean's et autres t-shirts de qualité plus ou moins discutables. (003) ⊰ Elle n'a jamais été écolo de sa vie. C'est même le genre de mode de vie et de pensée qui lui passe par-dessus la tête. Néanmoins, sans qu'elle n'en comprenne, ou ne veuille en comprendre, la raison, une sorte d'énervement et de tension la prend en otage dans chaque partie de son corps dés qu'elle assiste à des travaux saccageant la flore de Central City. Idem si elle passe près de garnements ou d'individus manquant royalement de respects à la végétation. Et on ne parle pas des chiens qui lève la patte sur des fleurs ou des parterres ! Qu'est-ce que ça peut l'exaspérer et l'énerver au plus haut point ! (004) ⊰ Les 'problèmes' financiers de la belle se résoudrait sans aucun problème si Sue acceptait l'idée de travailler en dehors de ces quelques concerts et représentations occasionnelles. Mais c'est une tête dure qui ne veut dépenser aucune énergie pour quelque chose qui ne l'intéresserait, ni ne lui conviendrait pas ! De plus, la faillite de la fortune familiale, après tous les années de travaux acharnées de ses parents, ne risquent pas de la convaincre à entrer dans la norme, dans le système, et de faire comme tout le monde. Seuls ses rêves d'artiste compte, qu'importe que cela la conduise à la rue. Ce n'est pas ça qui changera la donne, ni ses ambitions ainsi que sa manière de considérer les choses ! (005) ⊰ Sue a toujours été le genre de femmes à jouer de ses atouts et de ses charmes. Elle n'aime pas qu'on lui refuse quoique ce soit. Ses parents l'ont habitué à toujours obtenir ce qu'elle voulait. Et, avec les années, elle a rapidement pris conscience que ses courbes pouvaient parfois l'aider à arriver à ce qu'elle voulait. Attention, ce n'est pas une 'marie couche-toi là' pour autant ! Elle a un minimum de respect envers elle-même et de principe. Et jouer les prostituées n'est clairement pas dans sa mentalité. Ceci dit, un petit numéro de charme n'a jamais fait de mal à personne... Surtout si ça lui permet d'avoir une réponse favorable au lieu d'un refus à toute demande possible ! (006) ⊰ Se fixer ? Notre chanteuse n'a jamais cru ça possible. Excessivement volage, et se lassant très rapidement dans une relation, elle a eu plus d'une partenaire dans sa vie. Une habitude qu'elle s'entendait d'entretenir pendant plusieurs années encore... Théoriquement, jusqu'à ce qu'elle fasse la rencontre de Lindsey il y a près de huit mois. Sue est la première étonnée mais, même si leur relation est parfois rocambolesque, elle ne s'est toujours pas lassée et n'a toujours envisagé aucune véritable rupture. Serait-elle l'exception capable de faire changer Sue de nature ? (007) ⊰ Sa haine envers les méta-humains vient tant du fait que l'un d'entre eux à assassiner ses parents et son frère, que du fait qu'elle n'est toujours pas parvenue à faire son deuil. En réalité, Sue demeure bloquer dans l'étape de la colère et de la rage. Elle revoit souvent la scène durant laquelle sa famille lui a été enlevé durant ses rêves, ou plutôt ses cauchemars. Et, afin de se penser plus forte et plus solide comme ça, elle camoufle sa douleur et son chagrin en nourrissant quotidiennement sa haine envers ces êtres différents. (008) ⊰ Elle fume. Elle boit. Et elle n'hésite pas à profiter de ces doux petits poisons à l'excès lorsque l'envie lui en prend. Si sa tendance à fumer comme un pompier semble irrécupérable, c'est d'avantage sa véritable addiction à l'alcool qui semble surtout inquiété son entourage proche. Elle ne peut clairement pas passer une seule journée sans se passer de son petit verre d'alcool... Ou d'une grosse beuverie systématiquement à la fin de ses représentations musicales. Dans son esprit, cela fait partie de sa façon de profiter de la vie... (009) ⊰ Derrière un caractère parfois bien trempé et assez tumultueux, le pêché mignon de Sue sont les films animés de la célèbre franchise de Disney, ainsi que les comédies romantiques anglaises, qui ont tous deux un effet boeuf sur la chanteuse : et pour cause, en cas de solide déprime, il ne lui suffit que d'un de ces films, d'un bon pot de glace et d'une grosse couette pour retrouver ensuite du baume au coeur ainsi que du poil de la bête ! Et oui, on a tous nos petits habitudes coupables ou inavouables, c'est selon... (010) ⊰ Paradoxalement à sa nature anti méta-humaine, elle ne supporte pas que l'on puisse s'en prendre à quelqu'un pour une quelconque histoire de différence. Que cela soit une différence de classe sociale, de couleur de peau, ou encore de religion, ce sont des sujets sur lesquels elle trouve les jugements et les condamnations tout bonnement intolérables et inacceptables ! On est comme on est, point barre. Et, à nouveau à moins d'être méta-humain, il lui est impensable qu'on puisse cataloguer quiconque pour une histoire de différence !
QUESTIONS

Que représente Central City pour vous? Qu'en pensez-vous? Aimez-vous y vivre? Y êtes vous par dépit? ⊰
Je suis arrivée à Central City un peu par dépit en réalité. Nous menions la grande vie avec ma famille à Metropolis ! Mes parents brassaient beaucoup d'argent avec leurs boulots respectifs. Et moi et mon frère avions droit à ce que l'on voulait et désirait. Seulement, le comptable de mon père est un jour arrivé à la maison avec une très mauvaise nouvelle : nous étions ruinés ! Une mauvaise gestion des revenus parentaux, de mauvais placements, et des dettes contractées par mon père et surgissant de nulle part n'eut que pour résultat de nous mettre tout bonnement à la rue ! Heureusement, dans notre malheur, mon oncle est parvenu à nous aider afin que nous trouvions un pied à terre dans la ville où il résidait : Central City ! Voilà comment nous sommes arrivés ici. Et voilà comment, autant par dépit que par la force des choses, nous avons appris à nous acclimater à cette ville. Une ville étonnante aux premiers abords puisque, quelques mois après notre arrivée, un mystérieux justicier connu sous le nom de Flash faisait ses débuts dans cette cité. C'était étrange, surprenant, intriguant mais ça avait au moins le mérite de sortir de l'ordinaire !
Maintenant, est-ce que je me plait à Central City ? Disons que je n'ai pas à me plaindre. À vrai dire, ici ou ailleurs, je ne sais pas vraiment ce que cela changerait. Mais, d'une certaine manière, c'est devenu mon nouveau foyer et, en toute franchise, je dois bien reconnaître que je m'y suis attachée quelque peu. Toutefois, je n'aurais aucun remord à déménager, ni à partir d'ici si une opportunité de carrière ou d'évolution dans le monde du chant ou de spectacle s'offrait à moi. Car, après tout, ce n'est clairement pas à vingt-sept ans qu'on se décide à se fixer à jamais à une ville. Et puis, quel serait l'intérêt d'une vie si ce n'est pas pour découvrir de nouveaux horizons, et de voyager ?

Comment avez-vous vécu l'explosion de l'accélérateur à particules? Où étiez-vous? Que faisiez-vous? Et que pensez-vous de l'apparition de tous ces méta-humains? ⊰
Le soir de l'explosion ? Cela va très certainement vous paraître ridicule mais je répétais une chanson dans la salle de bain... Avec un petit pot de fleur improvisé en micro de fortune. Je réalisais ma petite mise en scène et travaillais mes mimiques devant le miroir tout en ne cessant de fredonner. Contrairement à d'autres personnes, la détonation de l'explosion ne s'est pas faite entendre. Toutefois, nous n'avons pas échapper à l'étrange nuage de particules qui semble s'être abattu sur la ville !
Pour ma part, sur l'instant même, j'ai plus été surprise qu'autre chose. Et, lorsque j'appris que c'était l'explosion de ce centre scientifique, je fus secouée, un peu comme tout le monde je pense. Mais ça en est resté là. Après tout, je n'avais personne de mes connaissances qui y travaillait. Et, certes, c'était tragique mais ça ne changerait en rien ma vie, ni mon quotidien... Tout du moins, c'est ce que je pensais sincèrement avant que l'on ne découvre l'apparition de ces monstres !
Oui, ceux que vous appelez méta-humains ne représentent que des monstres et des erreurs de la nature. L'un d'entre eux m'a pris mes parents et mon petit frère. Et les autres dont on entend parlé ne semblent que semer peur, panique et cruauté derrière eux. Alors non, je ne porterai certainement pas ces 'nouvelles créatures' dans mon coeur. Elles n'ont qu'à disparaître comme elles sont arrivées, et dégager de notre monde et de notre réalité ! Et, quant à faire, qu'on embarque le héros de Central City, le fameux Flash avec ! On nous chante que c'est le mec le plus rapide du monde, je ne l'ai jamais vu arrivé pour sauver mes parents, ni mon frère !

Quelles sont vos aspirations? Avez-vous plutôt l'âme héroïque? Ou vous êtes plus du genre criminel? À moins que vous soyez le seul à compter à vos yeux? ⊰
Alors, si vous vous attendez un grand discours sur l'héroïsme ou une prise de décision franche quant au bien et au mal... Je vous répondrai que j'ai autre chose à faire de mon temps ! Tout ce qui m'importe désormais, c'est de me focaliser uniquement sur mon rêve, sur la seule chose qu'il me reste : ma musique ! Je veux percer dans ce domaine. Je veux vivre de cette passion. Et je veux faire partie de ces heureuses élues qui parviennent à s'élever au rang de star, ou de vedette. Mon aspiration ultime ? Pouvoir un jour intégrer la chaleur d'un cabaret et en être élevée au rang de meneuse de revue.
Autrement dit, je n'ai clairement pas envie de passer mon temps à jouer à la criminelle... Mais je ne suis pas plus intéressée de foncer à travers les rues de Central City pour rendre ses lettres de noblesse à Dame Justice ! Qu'elle s'occupe de sa vie, et qu'elle me laisse vivre la mienne tranquillement. Ni plus. Ni moins !

DC-VERSE - 31 ANS

OU AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM⊰ I'm the Flash    FREQUENCE DE CONNEXION ⊰ Aussi quotidiennement que possible    VOTRE AVIS SUR AOTM ⊰ C'est toujours aussi parfait, what else?!  



Dernière édition par Sue Harrington le Lun 5 Fév - 20:17, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊰ an explosion and their life has rocked

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 04/02/2018











I'M NOT THE ONE

THIS IS AN UNFORTUNALY STORY



Sue claque la porte d'entrée. C'est tel un animal enragé qu'elle vient de quitter Lindsey. Une méta-humaine. Une saloperie de méta-humaine ! Sue n'en revenait pas ! La femme auprès de laquelle elle s'étonnait pour la première fois de sa vie à s'investir... N'était rien d'autre qu'un de ces monstres de Central City ! La colère était telle que son cerveau vibrait dans une boite crânienne devenue trop petite. La pression exercée sur ses tempes lui donnait un profond mal de crâne que sa nervosité reléguait au rang d'inintérêt total. Sa vision était claire et embrumée à la fois. Elle qui ne versait jamais de larmes, elle s'entendait des gouttes humides bercées de rage le rebord de ses yeux. Lindsey n'était qu'un être semblable à celui qui lui avait tout pris il y a plusieurs mois de ça. Comment pouvait-elle l'entendre ? Comment pouvait-elle le comprendre, l'imaginer ? Comment pouvait-elle l'accepter ?

Aussi loin que remontent ses souvenirs, Sue n'a jamais haï quelqu'un autant que les méta-humains. Et bon dieu sait que la première personne qu'elle a pu détester durant sa jeune vie fut son père. Lui, l'homme qui n'avait jamais été présent parce qu'il avait trop de travail. Lui, qui n'avait jamais de temps pour elle, pour son petit frère, pour ses enfants parce qu'il était bloqué à des réunions. Lui, l'homme qui se rachetait par le biais de l'argent et de la superficialité à en vomir. Lui, qui se pavanait tellement dans sa stature sociale alors qu'il était également l'élément déclencheur et originel de la faillite familiale. Lui, envers qui elle n'a jamais su témoigner un sentiment d'affection, d'attachement, ou d'amour, tant ils ne parvenaient pas à se comprendre l'un et l'autre. Mais, aussi étrange que cela puisse paraître, une partie d'elle aimait cet homme. Car, après tout, c'était son père. Et rien ne pouvait changer cela.

Avec sa mère, c'était tout autre chose. Sa mère était à la fois une maman, une grande soeur, une confidente, une meilleure amie. Elle était celle près de qui elle trouvait toujours de l'attention. Bien sûr que la maman de Sue travaillait également. Mais à l'inverse du paternel, elle trouvait toujours du temps pour ses deux bambins. Elle ne manquait jamais une occasion de mettre ses obligations professionnelles de côté pour assurer celles sur le plan familial. C'est avec elle que Sue pouvait parler de ses envies de liberté. C'est avec elle que notre blonde pu acquérir un instrument de musique afin d'épanouir ses rêves artistiques. C'est auprès d'elle qu'elle trouva du courage et trouva de la compréhension lorsqu'elle avoua et reconnu son homosexualité. Et c'est surtout avec elle qu'elle pu prononcer la première fois ces mots : je t'aime.

Elle n'avait rien avec lui. Elle avait tout avec elle. Et au milieu demeurait son petite frère. Son petit protégé, son petit chouchou. C'était son trésor. Deux ans plus jeune qu'elle. Un écart pas trop grand, ni trop court. Au moins pouvaient-ils partager un lien fort et très proche. Elle ne criait, ni ne haussait jamais le ton avec lui. Même s'il savait parfois la faire tourner en bourrique, ou la rendre folle. Elle n'avait qu'à poser ses yeux sur sa bouille et la colère redescendait tout aussitôt. Outre ses rêves musicaux, il était son unique raison de se lever le matin. Afin de s'occuper de lui. De le voir. De le retrouver. Qu'ils puissent discuter, plaisanter, rire, pleurer, faire les quatre cent coups. Certains faisaient parfois l'erreur de penser qu'ils étaient de faux jumeaux, tant demeuraient-ils inséparables. Mais tout ça, aujourd'hui, n'est qu'un vieux rêve. Qu'une vision lointaine. Qu'un souvenir douloureux qui lui déchire secrètement les entrailles et son âme toute entière.

Tout ça ! Son monde, son univers, son quotidien. Tout avait basculé à cause des méta-humains, de leur apparition, et de la noirceur d'un d'entre eux. Elle ne pouvait avoir aucune clémence, tant en ce méta-humain proprement dit, qu'envers tous ces autres créatures, vivant avec le même ADN que ce criminel ! Non, comment Lindsey pouvait-elle ? Comment pouvait-elle partagée cette nature ? Comment pouvait-elle posséder des capacités aussi dangereuses et redoutables que toutes ces autres monstruosités de la nature ?! Sue n'en revenait toujours pas. Sue n'arrivait pas à s'en calmer. Elle veut juste hurler, tout casser, tout détruire. Bien lui en pris de partir avant d'en venir à lever la main sur Lin'... Car ce n'est pas ce qu'elle aurait voulu.

Le plus douloureux ? C'est que Sue est amoureuse. Elle est tombée amoureuse de ce qu'elle déteste le plus en ce bas monde. C'est impensable, inimaginable. Sans doute est-ce le fruit d'une quelconque manipulation de cette méta-humaine, ce n'est pas possible autrement ! Telle est l'idiotie qui lui passe alors par la tête. Peut-être qu'une part d'elle la jalouse tout simplement d'avoir obtenu des pouvoirs. Peut-être la jalouse-t-elle car, si elle en avait eu, elle, peut-être aurait-elle réussi à empêcher la tragédie qui frappa sa famille ? Allez savoir. Mais c'était la première fois, malgré sa nature parfois difficile à vivre, que Sue s'ouvrait et s'offrait totalement à quelqu'un. En huit mois, jamais il ne lui est arrivé d'imaginer une seconde de se lever un matin, de disparaître discrètement, de laisser ou non un petit mot d'adieu, tout comme elle n'avait de cesse d'agir avec ses anciennes relations. Jamais il ne lui était venu à l'idée de ne pas répondre à un message, de mentir pour ne pas la voir, d'énerver Lin' pour que celle-ci prenne la responsabilité de casser et de rompre. Non. Sue était réellement amoureuse. Et maintenant ? Là est toute la question...

Sa marche s'arrête aux abords d'une ruelle. Sue se stoppe. Elle s'adosse contre le mur d'un immeuble. Ses mains passent sur son visage. Elle secoue sa crinière avant d'attraper son paquet de cigarettes et d'en coincer une entre ses lèvres. Elle entend un souffle étrange, bizarre. Le briquet en main, elle penche la tête en direction de la ruelle. Elle regarde à gauche. À droite. Rien du tout. Elle hausse les épaules et allume sa cigarette. Elle tire une profonde latte sur celle-ci. Les yeux se ferment. La fumée est recrachée. C'est alors qu'une solide poigne l'agrippe par son épaule. Sue n'a pas le temps de voir la personne responsable de cet acte, ni même de prononcer le moindre mot, la moindre syllabe, le moindre cri. Unique trace demeurant de sa présence ici ? Le bout de cigarette incandescent, fumant sur le trottoir. Il fait noir. Il fait nuit. Une autre disparition dans les rues de Central City !







_________________




Dernière édition par Sue Harrington le Lun 5 Fév - 20:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊰ they make the city live thanks to their presence

avatar

Messages : 509
Date d'inscription : 05/12/2017









AMBER!!!
encore une fois, tu ne cesses de faire de très bon choix d'avatar, j'adore!

(re) bienvenue chez toi avec ce personnage qui risque d'envoyer du lourd!
j'ai hâte de la découvrir plus en profondeur en tout cas!
inutile de te faire le pitch du "si tu as des questions, n'hésite pas", tu connais hyper bien la maison maintenant

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊰ an explosion and their life has rocked

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 04/02/2018









Hihi Merci toi

Eh bien, écoute, on va essayer de gérer autant qu'avec le premier en compte en tout cas Mais je te remercie énormément pour ce petit mot, ton nouvel accueil et ces petits compliments plus qu'adorables

Mais ne tarde quand même pas trop à ramener ma moitié, je risquerais de me languir royalement sinon

Et puis, on se retrouve où tu sais hein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊰ they make the city live thanks to their presence

avatar

Messages : 509
Date d'inscription : 05/12/2017









& puis, que tu es sexy et incroyablement canon sous ce nouveau visage aussi.
hum Arrow
je ne me fais pas de soucis : tu vas gérer à merveille
ne te fais aucun souci, ta moitié arrivera, au plus tard, demain
& on se retrouve où tu sais, avec le plus grand des plaisirs

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⊰ an explosion and their life has rocked

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 04/02/2018









Et une petite autovalidation dans le tas, histoire d'abuser de son pouvoir de fondateur

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé












Revenir en haut Aller en bas
 
⊰ gimme, gimme, gimme that swing. ★ (sue)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ingrid J. Svensson ¤ Gimme love, gimme dreams, gimme a good self-esteem
» GIMME BACK MY TEDDYBEAR!!! >.
» Fais moi rentrer... S'il te plait. [Livre I - Terminé]
» SWING, PETIT CANICHE, DOIT QUITTER SA MAITRESSE (dpt 93)
» SWING CANICHE NOIR MALE 9 ANS (93)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: